AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sundeath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Sundeath   Sam 11 Aoû - 16:38

Stan entra dans un ''Road House'' bordant la route départemental. Sa voiture, une Dodge Charger 440 '70 aux coloris sombre. Il avait rendez-vous dans ce petit bar ! Il devait y rencontrer un chasseur, tout comme lui qui chassai les démons. Un ami lui avait conseillé de le rencontrer avant de commencer sa prochaine chasse, qui promettait être plus dangereuses et longues que les précédentes. Un homme lui fit signe prés de l'issue de secours du Road House. Stan s'avança vers la personne:
-Qui a-t-il ?
-Suivez-moi! répondis l'homme

L'homme sortit par l'issue de secours et s'éloigna du Road House d'une vingtaine de pas, enfin il se retourna:
-John ne pourra pas être présent aujourd'hui! lui annonça l'homme
-John ?
-Le chasseur avec lequel vous aviez rendez-vous
-Pour quel raison ?
-Il est déjà sur une autre chasse, bien plus importante ! Mais je lui est promis de ne pas en dire plus
-Je n'ai pas l'habitude qu'on me cache des choses!

Stan enfonça sa main dans sa poche et y sortit un petit bocal contenant une poudre épaisse d'une couleur rougeâtre
-Qu'est-ce que c'est ? questionna l'homme
-Tu ne tardera pas à le savoir !

Stan répandu une petite quantité de cette poudre autour de l'homme:
-Maintenant tu va me dire ton nom
L'homme sembla essayer de se retenir, puis il lacha:
-Jeese Matrecey
-Où est John, la personne que je devais rencontrer ?
-Je ne sais pas !
-Où est John ? demande une nouvelle fois Stan commença à s'étrangler, il se mit à quatre pattes et cracha du sang:
-Il... est... avec ses deux fils ! Sam et Dean! Il chasse le....
-Quoi ? questionna Stan en tentant de garder son calme
-Le démon aux yeux jaunes ! C'est tout ce que je sais ! Je le jure !

Stan réfléchit un instant, et d'un coup de pied il brisa le cercle de poudre
rougeâtre. Jeese partit en courant vers le Road House!Stan resta là quelque instant. Il était en train de réfléchir sur ces nouvelles données. Un démon aux yeux jaunes ? Il n'en avait jamais entendu parler mais sous l'emprise de la poudre rougeâtre il n'avait pas pu mentir. John ? John ? John, Sam et Dean... Où avait-il pu déjà entendre parler d'eux. Ce démon... aux yeux jaunes devait être bien plus puissant que ceux qu'il combattait.

Un homme s'avança vers Stan, comme pour l'arrachai à ses pensées:
-Qu'à tu fais à Jeese, connard ?
-La même chose que je vais te faire si tu ne t'écarte pas !
-J'ai déjà tué des dizaines de démon, Tu crois que tu vas me faire peur ?
-Tu n'as pas idée !

Stan s'approcha de l'homme, et le regarda dans les yeux, jusqu'à y voir toute les souffrances de la vie de cette homme. Par un simple regarde au creux de ces yeux Stan avait lu la vie de cette homme. Stan baissa les yeux:
-Tes parents sont mort il y a dis ans dans un incendie !
-Comment sais-tu ça ?
-L'on peux tout savoir, il suffit de savoir observer !

Stan s'approcha encore un peu plus de l'homme:
-Tu t'appeles Lane !
-Exact! répondit-il

Stan colla sa main au front de Lane qui palit jusqu'à tombait à terre:
-Tu n'est pas mort! Pas encore... tu te réveillera dans quelques heures! Je serai loin

Lane a demi conscient avait entendu ces paroles dans son sommeil...

Stan se dirigea vers sa Dodge, entra et s'assit. Il lui restait plus de 500 kilomètres avant de tomber en panne. Il alluma le poste radio et écouta Hells Bells de AC DC. Il démarra la voiture et s'engagea sur la route. Il devait trouver ce démon dont Jeese lui avait parler!

Il roula durant plusieurs heures et s'arrêta enfin dans une petite ville...


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 15:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Dim 12 Aoû - 13:18

Stan s'arrêta dans une station essence du village.Il sortit de la voiture. Et commença à remplir la voiture d'essence. Le village lui semblait mort, le ciel était sombre en plein milieu de journée et un voile maléfique semblait s'abaissait lentement et sûrement au-dessus de la ville.

Tout à coup un homme sortit de la boutique de la station essence:
-Je peux vous aider ?
-Non, ça ira je vais juste vous payer l'essence !
Stan tendit un billet de 100 dollars au gérant de la boutique
-Merci, et au plaisir de vous revoir! dit le gérant en s'éloignant vers la boutique.
-Je dois me rendre aux cimetière ! pensa Stan

Il s'avança vers sa voiture et avant que le gérant de la boutique soit hors de portée il demanda:
-Où se trouve le cimetière ?
L'homme se retourna:
-A la sortie de la ville prenez à droite le cimétière sera sur votre gauche 500 mètre plus loin
-Merci ! glissa Stan avant de démarrer la voiture


Aprés la route il s'arrêta prés du cimetière. Méticuleusement il observa chaque tombe une à une ! Il s'arrêta devant la tombe d'une personne nommé ENA DON Un courant le fit trembler. Il glissa la main dans sa poche et en sortit un long colt, au manche épais, fabriquer en bois d'ébène. La canon de l'arme, avec une barre perpendiculaire rappelé une croix latine. Il braqua l'arme dans le vide. L'atmosphère refroidit rapidement. La lune disparut derrière un, immense nuage noir chargé de cendre et d'éclair. L'obscurité était maintenant quasi-totale...

-Retourne toi maintenant, souffla une voie derrière lui ...
-Qui est -là


Stan se retourna devant lui se dressait une créature de plus de 3 mètres de haut. Elle portait une cape qui recouvrait tout son corp. Sa Cape , sombre comme la mort était visiblement trés usé et déchiré. Une capuche recouvré son visage cadavérique. La créature s'approche de Stan:

-L'heure de la mort à sonné depuis bien longtemps

La créature souleva Stan d'une main. Elle aspirer son âme

-MEA CULPA, MEA CULPA, MEA MAXIMA CULPA ! murmura Stan
-Tes rites divin n'ont aucun effet sur moi !
-ATHAHN GABAR LEOLLAM ADONAI ! Ahhh...
-Ton chatiment sera long créature du diable
-AUX ESPRITS NEGATIFS OU INFLUENCES NEGATIVES
-Stoppe ça !
-Que la Mort Brûle, Amen

La créature s'enflamma, et disparut dans un tourbillon de fumée. Un homme approcha de Stan:
-ça va Stan ?
-Pour l'instant oui... Merci Jerry
-Tu n'a fait que repoussait la créature elle viendra te chercher bientôt, tu n'y echappera pas indéfiniment !
-Je sais Jerry, Je dois trouver L' Oracle !
-Tu te rend compte de ce que tu dis Stan !
-C'est la seul solution Jerry
-J'ai observé le combat, tu t'est bien débrouillé. Pour le rituel, je ne connaissait pas ce rituel.
-Peu de monde connaissent ce rituel, je ne savais pas si il était efficace !

Le nuage se dégagea du soleil. La lumière revint.

-J'ai peur maintenant Jerry ! Je ne pensai pas que... enfin qu'il viendraient si vite.
-Tu ne peux pas défier la mort !
-Je peux toujours essayer ! Ma mission... j'y suis presque arriver ! C'est la fin une fois que j'en aurait fini avec lui tout sera fini !
-Il y aura toujours des démon sur Terre
-Il n'y en aura plus à l'instant où je quitterai cette Terre.
-Je ne te comprends pas ! Jamais je ne te comprendrais
-Je dois retrouver ce John...
- ... Winchester ?!
-Tu sais où il est ?
-Je pense mais... pourquoi veut tu le rencontrer !
-Je pense qu'il pourra m'aider !
-T'aider à quoi enfin ? Tu ne m'en dit pas assez !? Je ne connais rien de toi Stan !
-Crois moi c'est bien mieux comme ça ! Je dois y allez....

Stan s'éloigna et se dirigea vers sa voiture ! Jerry coura alors vers lui !

-Pourquoi est-tu venu dans ce cimetière ?
-ça fait parti des choses que je ne peux pas expliquer.

Stan entra dans sa voiture:
-On se reverra Jerry ! à bientôt
-J'y compte bien

Stan quitta le ville. Il avait la réponse à toutes les questions mais il voulait pas tout dévoilait maintenant, il ne devait pas le faire... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Mar 14 Aoû - 12:46

Stan roula encore longtemps. Hors de la voiture, il pleuvait. Il sentait qu'il approchait. De tout sa vie, sa vie entière, si l'on pouvait appeler cela un vie, il avait attendu cet instant. L'instant où tout serait presque fini, où il pourrait en finir une fois pour toute. Il se gara en bordure de forêt. Il sortit de la voiture, dit le tour de la voiture pour ouvrir le coffre. Il en sortit une artillerie d'arme en tout genres. Même de l'eau bénite, des poudres, des tubes, des croix latines, des sortes de pentacle et plusieurs manucscrit. Toutes ces affaires, il le rangea dans un sac. Il prit le sac et son colt en forme de croix latines qu'il garda à la main ainsi qu'un pentacle attaché à une ficelle usée qu'il garda précieusement dans sa main. Il enfila un blouson fait d'un cuir sali par la terre et le temps. Enfin, il se décida à pénétrer dans la sombre et mystérieuse forêt. Il suivit un sentier dans un premier temps, puis au bout de quelques heures il s'arrêta, et s'accroupit. Il observa le
sol, sans soute en quête et marque ou de trace laissé par un démon. Il se releva et quitta le sentier. Il avait entendu un bruit. Quelque chose de montrueux, me buit avait été porté le bruit par le vent jusqu'ici ! Le rugissement se rapprocha ! Stan se retourna face au bruit. Une ombre se dressait devant lui. Face à lui une chose effrayante. Il n'en trembla pas un instant. Il sortit son colt et tira dans la sorte de fumée malfaisante qui se dissipa instentanément. Les arbres prés de lui était gigantesque. Les troncs devait faire plusieurs mètres de diamètre. Et tout les rayons du soleil étaient bloqué par eux. Il fesait plus sombre qu'en pleine nuit. Des feuilles mortes craquaient sous ses pieds depuis qu'il marchait. Bientôt, il s'arrêta
sous un arbre:
-Je ne dois pas être loin, constata Stan

Au bout de quelques temps, il repris sa marche. Une légère brise débuta à
travers abri que procurait le feuillage de la forêt. Il devait rencontré une personne, une personne importante dans ses bois. Au coeur de la forêt devait se trouver une maison, une cabane ou un abri. Ce qui était sûr c'est qu'il le saurait en arrivant, ce qui ne tarderait pas.


Aprés quelques heures de marches de plus il arriva enfin devant une cabane de deux étages. Perchée trois mètres au dessus du sol. Il escalada une échelle, et pénétra dans une pièce qui devait servir de salle à manger. La cabane était rongée par les termites et autres petites bêtes. Une foule de fourmis se préssait sur le plancher. Le bois des murs pourrissaient lentement. Alors qu'il observait la cabane un homme agé d'une soixantaine d'années, au cheveux et à la barbe grise qui lui tombait sur les épaules arriva derrière lui:
-Que fait tu là ?

Stan se retourna:
-Est tu l'oracle ?
-Je le suis pour ceux qui veulent des réponses ! Pour les autres je ne suis qu'une ombre, un simple esprit.
-C'est pour ça que je suis là !
-Toutes tes questions ont déjà des réponses ! Je le voit !
-A-tu réponse à toutes les questions ?
-A toute celle que tu voudra me poser !
-Je veux savoir comment tuer la mort !
-La mort ? Qu'entend tu par la mort ?
-Faucheur ! Enfer et Esprit !
-Tu peux tuer les esprit ! Mais pour se qui est de l'enfer et des envoyés
de la mort je ne connais personne ayant réussi à les tuer ! Ah moins
que... Oui il y un moyen mais...
-Je ne veux pas devenir un esprit !
-Non, je ne parlai pas de ça ! Il y un autre moyen !
-Lequel ?
-Tu dois sacrifier ton âme ! De cet façon ta vie deviendra la pire des tortures ! Mais personne ne voudrai de cela !
-Je ne suis pas personne
-C'est bien pour cela que je t'ai fait venir ici ! Je suis désolé mais tu dois subir les conséquences de tes actes
-De quoi parler vous ! Je suis désolé

L'oracle disparut dans un tourbillon de fumée ! Tout à coup un porte s'ouvrit, un groupe de chasseur armé en sortir et commencèrent à tirer sur Stan:
-Tu aurais du rester mort, saloperie ! cria un des chasseurs

Stan s'accroupit et reste sous un table qu'il fit basculer pour se protéger.
Il réfléchit, si il se défendait il allait tuer ces chasseurs, ce groupes de chasseurs de démons qui voulait le tuer. Que pouvait-il faire. Stan se leva et sauta par une fenêtre hors de la cabane. Il fit une chutes de trois mètres avant de percuter violemment le sol. Il se relava et se mit à courir:
-J'ai mes réponses, mais je dois faire vite, songea-t-il

En quelques dizaines de minutes il retrouva le sentier qu'il parcourut en
sens inverse. Il retrouva sa vieille Dodge garé à l'endroitn exacte où
il l'avait laissé. Il rentra dans la voiture et la démarra vite. Il frollait les 200 kilomètres, les modifications qu'il avait apporté aux moteurs devait y être pour quelque chose. Il avait besoin d'aide pour déjouer la mort, ensuite il exécuterait seul sa dernière mission...

Il rentra dans la voiture et la démarra vite. Il
frollait les 200 kilomètres, les modifications qu'il avait apporté aux
moteurs devait y être pour quelque chose. Il avait besoin d'aide pour
déjouer la mort, ensuite il exécuterait seul sa dernière mission...


Les chasseurs a qui il avait échappé roulé aprés lui, à ses trousses.
Il devait faire vite. Il devait trouver de l'aide ! Il devait trouver John Winchester. Il ouvra la boite à gants du véhicule et en sortit une carte de la région. D'aprés les indications qu'il lui été parvenu un Road House de la région était le point de repère de beaucoup de chasseur de démon. Sûrement là-bas aurait-il plus de chance de trouver ou au moins d'avoir des informations sur la localisation de John. Mais avant il devait semer les chasseurs. Il accéléra brusquement et vira vers la droite hors de la route. Les chasseurs l'avait apparement perdu. Il se trouvait dans la forêt. IL vira une nouvelle fois mais vers la guauche. Il se retrouva sur la route, à un carrefour. Il regarda la carte et pris la route en direction du Road House. Les chasseurs ne le suivait plus, mais une fois au Road House il devrait
faire attention. Si des chasseurs le chassait, il ne devait pas être seul.

Il se gara dans le parking. Il sortit de la voiture. Observa les environ et quand il fut sûr de ne pas être suivit il décida d'entrer dans le Road House. Il s'assit au comptoir et commanda un café. En attendant que le café fut servi il fouilla des yeux la grande pièce intérieur. il cherchait un chasseur agé d'environ une cinquantaine d'années sûrement un peu plus. Il cherchait John Winchester. Il aperçut de dos un homme correspondant à la description qu'on lui avait donner. Il s'en approcha et interloqua l'homme:

-Pardon, êtes-vous John Winchester ?
L'homme se retourna:
-Qui êtes vous ?
-Je cherche John Winchester
L'homme parut surpris:

-Les Winchesters sont des amis ! J'espere que vous ne le cherchez pas pour le tuer ! Il n'aprécierait pas ça ! plaisanta l'homme. Laissez moi vous
payez un wiskhy !
-J'ai déjà commandé un café ! répondit Stan
-Je vais vous le cherchez, laissez moi au moins ce plaisir !
L'homme se leva et se dirigea vers l'accueil. Il parla au serveur et se
retourna quelques secondes plus tard un café dans les mains. Il s'assit
à la table et posa le café sur la table! Stan s'assit à son tour:

-Merci !
-Oh, de rien !
-Vous savez ou je pourrai trouver John Winchester !
-Vous avez l'air presser de lui parler !
-Vous êtes...
-...un chasseur !? Oui, on peu dire ça !

Stan souleva sa tasse de café et l'approcha de ses lèvres, il but une
gorgée, puis une autre. Il parut étouffer. Il sera sa main contre son
ventre et tomba à terre en soufrance. L'homme assit à la table se leva:
-Je suis surpris, peu de démon ose pénétrer dans un Road House rempli de chasseur.
Stan souffrait le martyre:
-Je peux tout vous expliquer
-Moi aussi, vous êtes un démon. Vous avez entendu parler d'un chasseur
dénommé John Winchester, il se trouve que je le connais trés bien, vous
avez fait posséder un humain, vous avez pénétrer dans ce Road House et
vous vous êtes fait avoir par le coup du mélange d'eau bénite.

Stan fut surpris. Tout le monde étaient tourné vers Stan. John se retourna vers la foule:
-Je m'en occupe, ne vous inquiètez pas! je l'amène à l'extérieur.

L'homme traina Stan par terre jusqu'à l'extérieur du Road House. Il le traina encore vers la parking. Il le lacha enfin:

-Qui est-tu démon ? Que me veux tu ?
-Je.. ne suis pas.. un démon !
-Tu préféres que je dises que tu est une pourriture du diable.
-Je peux tout vous expliquer! Mais vous devez me faire confiance !
-On parle beaucoup d'un chasseur pratiquant la sorcèlerie ces derniers temps !

Mais je crois que j'ai compris ! Il n'y a pas de sorcier juste un chasseur qui
s'est fait possédé.
-Pratiquer
un exorcisme sur moi serait une perte de temps ! et je manque de temps
! Vous n'arriverez à rien avec un exorcisme, car il n'y a pas de démon.
-Qu'est-ce que tu est alors ?
-Je suis née de l'union de deux humain, comme vous tous... sauf que ces deux humains était possédé !
-Je ne savais pas que c'était possible
-Beaucoup de gens ignorent beaucoup de choses...
-Tu dois sûrement être possédé !
-Je ne le suis pas ! C'est que ce lien de parenté me procure quelques "aptitudes"!
-Quels aptitudes ?
-Je sais pratiquer la sorcelerie presque instinctivement alors qu'elle
demande des années d'entrainements normalement. Je peux voir les
fantômes et la plupart du temps je devine lorsqu'une personne est
possédé. On peut aussi dire que ma vie dure plus longtemps que les
humains
-Plus longue ?
-Je suis née en 1947
-C'est Surprenant, ça te fait 60 ans... on dirait que tu en as 30! Bon... Admettons que je te crois ! Pourquoi est-tu venu chercher John Winchester.
-J'ai besoin d'un chasseur expérimenté pour m'aider
-Pourquoi est-ce que je t'aiderais !?
-Parce qu'il y a un démons trés puissant à tuer, et que seul je ne parviendrais pas à la tuer !
-Tu est un démon... !
-En quelques sorte ... !?
-... et à la fois un chasseur
-Ca peut paraitre insensé !
-Pourquoi être devenu un chasseur !
-Pour renier ce que je suis en réalité ! Tu est la première personnes à connaitre la vérité sur moi! A moins que...
-A moins que... ?!
-Des chasseurs me poursuive depuis ma dernière étape !
-Un démon-chasseur ne doit pas passer inaperçut .
-C'est étrange ! Comment on-ils pu savoir !?
-Si tu est un démon ?! Je sais ce qui me reste à faire
-Arrête ça ! Tu sais bien.. au font de toi.. que je ne suis pas vraiment un démon !
-C'est étrange, j'ai confiance en toi !
-Jerry !
-Qui est ce Jerry ?
-La personne qui m'a trahi
-Je croyais que la seule personne à connaitre ton secret était moi ?
-Apparement non ! On doit faire vite ! Monte dans la voiture, je t'expliquerai tout en route

Stan et l'homme montèrent dans la voiture qui quitta le parking quelques seconde plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Sam 18 Aoû - 11:24

Ils roulaient depuis assez longtemps quand John décida de briser le silence:
-Quel est ton nom alors ?
-Stanley ! Mais appele-moi Stan, répondit-il sans quittai des yeux la route sur laquel commencait à s'abattre la pluie.
-Stan, Pourquoi as-tu besoin de mon aide ?!
-Je dois chasse une chose, et j'ai besoin d'aide
-Où ?
Stan fit signe à John d'ouvrir la boite à gants et de sortir la carte:
-Au point rouge.
-Dans des marais
-Plus précisement dans une grotte.
-En quoi je pourrais t'aider ?
-Je cherche ce démon depuis longtemps, et maintenant que je l'ai trouver je veux être sûr qu'il ne m'échappe pas
-Je ne te suis pas !
-Ce n'est que la première partie du plan, John. Je t'expliquerai la suite aprés.
-Dis-moi la vérité, de quel démon s'agit-il ?
-Il ne s'agit pas d'une démon ordinaire ! Il s'agit d'un faucheur ! Peut-etre même plusieurs
-Les faucheur sont assez rare, la plupart du temps de simple envoyé de la mort sont utilisés. Comment compte-tu tuer un faucheur ?
-J'ai ma petite idée !
-J'ai lu quelques livres sur le sujets et le seul moyen de tuer un faucheur et de lui donner.. son âme ! C'est ça ton idée ?
-Je.. oui. C'est mon idée
-Tu te rend compte des conséquences que ça aurait sur toi. Ayant en plus des liens de parenté avec des personnes posédés.. je ne mise pas sur tes chances de rester lucide aprés le gain de ton âme
-C'est exactement pour ça que j'ai besoin de toi !
-Pourquoi ?
-J'avais besoin de quelqu'un qui n'hésiterai pas à tirer sur moi au cas où !
-Apparement tu me cherches depuis longtemps ! Pourquoi moi ?
-J'ai eu une intuition John ! J'ai besoin de toi. Et si jamais mon plan marche j'aurai besoin de toi pour une dernière chose
-Tu as pensé qu'il faudrai un retour des choses ?
-Je ferai tout ce que tu voudra ! Seulement aprés.
-Je n'en doute pas
-On arrive

Stan gara la voiture sur le bord de la route. John sortit de la voiture à son
tour:

-Le point rouge de la carte se situe 100 miles à l'Ouest.
-Parce qu'on ne va pas au point rouge de la carte, c'est la prochaine étape !
-Tu m'as menti ?!
-Pas tout as fait ! Suis-moi !
-Comme si un faucheur ne suffit pas, songea John
-C'est ici !
-Je ne voit aucun faucheur !
-Parce qu'on ne chasse pas le faucheur !

John s'arrêta:

-Je ne te suis plus du tout ! Et j'en ai marre de tes conneries ! s'égosilla John en pointant une arme vers Stan, Qu'elle est la prochaine étape de ton plan
-John calme-toi !

Les ténèbres avait remplacé la lumière du jour. Seul l'étonnament faible lueur de la lune éclairait John et Stan. John pointait toujours son arme vers Stan qui semblait assez calme. Ils étaient sur un chemin de terre qui descendait vers un bois. John perdit son calme et tira au dessus de la tête de Stan:

-La prochaine sera entre tes deux yeux si tu ne réponds pas !
-Je ne sais pas comment t'annoncer ça John !?
-Si tu ne l'annonce pas maintenant ne compte pas pouvoir le faire avant trés longtemps! dit John en commencant à presser la gachette se son arme braqué sur Stan
-La prochaine destination est l'enfer John

Un frisson parcourut John:

-Tu comptes te rendre en enfer comme ça ?
-Exactement ! Mais il y a toujours un moyen d'en sortir !
-Je ne te suivrai pas en enfer !
-Je ne te demande pas de me suivre ! Juste de m'attendre quelques temps, mais je ne serai pas long !
-Ton histoire ne tiens pas la route
-Je ne te demande pas de me croire juste de me suivre et de m'aider !
-Comment compte-tu te rendre en enfer ?
-Cet endroit est trés spécial !
-Si il y avait une entrée vers l'enfer ça se saurait !
-On peut y entrer mais on ne peut pas en ressortir
-Qu'est-ce que tu racontes ?
-D'ici on peut aller en enfer mais pas en ressortir

John rangea son arme:

-Tu compte y rester ?
-Non, je trouverai un moyen d'en ressortir
-Je te suis !

Stan et John marchèrent jusqu'à une grotte était plongé dans une obscurité inquiètante. Stan s'approcha du centre de la grotte et prononca quelques mots inaudibles qui firent s'ouvrirent une breche dans le sol. Un cercle parfait était maintenant au pied de Stan. Un trou plongeant vers les enfers. Stan regarda John:
-Attends moi je ne serai pas long !
-Je viens avec toi!

John s'approcha de Stan, dans son dos il portait un sac rempli de bouteille d'eau bénite, croix latine, arme, pentacle, et toutes sortes d'objet utiles à la chasse des esprits, fantômes, ect... Stan sauta dans le trou. John pria un instant et murmura quelques mots à l'intention de sa femme et ses fils et sauta à son tour dans le trou reliant le monde des vivants à l'enfer.

Stan ne savait plus où il était. Il chutait dans une obscurité totale depuis prés d'une heure. Peut-etre y avait-il un problème avec la passage. John avait-il sauté aprés lui ? Il ne savait pas ! Il se demandait quand la chute finirait enfin. Tellement tout autour de lui était sombre il n'arrivait plus à savoir si ses yeux était ouvert ou fermé. Et une étrange pression agissait sur lui. Il se sentait comme compréssé par l'air. Il tenta plusieurs fois d'apeller John mais il ne parvint jamais à faire sortir le moindre mot de sa bouche. Tout était si étrange dans cet endroit. Il ne savait pas si il était déjà en Enfer. Il n'avait jamais imaginé que cet chute puisse durer si longtemps. Pourtant il senté encore de l'air lui soufflé sur tout son corps. Mais cela étant, il n'avait pas oublié pourquoi il était ici ! Il allait donner son âme pour échapper à la mort, pour avoir le temps de terminer sa mission.

Une vieille légende disait qu'un jour, un homme naitrait. Une chose démoniaque à l'âme d'un ange. Que cet chose répandrait la bonne parole à travers le monde. Que se fesant et durant des siècles elle ne quitterait jamais le monde des vivant. Qu'elle combattrait indéfiniment les forces obscures. Mais qu'un autre jour plus tard, un autre homme naitrait celui si serait un chose angélique à l'âme démoniaque. Que ces deux hommes serait destinés à se rencontrés puis à se haïrent comme toutes les oppositions. Tellement les liens serait fort. La perte d'un signifirait la perte des deux. La Légende avait subi de nombreuses modifications au cour des siècles, Stan connaissait cette légende. Mais il était l'un des seul


Enfin, Stan percuta violemment un sol de pierre. Le bruit du choc fut suivit d'un autre. Il fesait sombre mais Stan put reconnaitre la silhouette de John. John s'approcha de lui:
-Où sommes nous ?
-Dans les bas-fonds de l'enfer ! répondit Stan
-Nous ferions mieux d'avancer
-Tu dois avoir raison. approuva Stan en commencant à s'éloigner de l'endroit où ils avaient chutés
John s'arrêta:
-Pour le le trou... dans la groote, si quelqu'un le trouve !?
-Ce n'est qu'une bréche entre les deux mondes, elle doit s'être refermé depuis un moment !
-Bon, et maintenant où devons nous allez ?
-Je pense que des démons assez puissant pour effectuer le transfert d'âme se trouve dans les environs.
-Un démons pratiquant encore les transfert d'âme en enfer.
-Nous ne sommes pas vraiment à proprement dit "En enfer" !
-Alors où sommes nous ?
-Dans un lieu entre les deux.
-Un purgatoir ?
-Non. Juste un passage vers les deux.
-Pourquoi appelez bas fonds de l'enfer un lieu situé au dessus de l'enfer ?$
-A moins que tu ne veuilles une description approfondie de l'histoire de l'enfer retire cette question.
-Comme tu voudra.

A partir de ce moment là un silence totale s'installa. Plus personne l'osa prendre la parole ! Stan et John échangèrent à peine quelques regards discrets. Il marchaient depuis plusieurs minutes. John se demandait si le démon que Stan cherchait était comme ceux qu'il avait déjà rencontré. Ces démons capable d'échanger des vie contre des âme. Pourquoi Stan était-il donc allez jusque là pour effecter l'échange de son âme contre de la vie ? Il devait y avoir une bonne raison. L'endroit sombre, ce couloir où ils marchaient régnaient un silen ce inquiètant. Comme par peur de réveille quelques mauvais espris ils ne parlaient pas. Stan paraissait confiant, John, lui, se retourna plusieurs fois avec la désagréable impression qu'on l'observait. Il puisa toutes ses forces, et se décida à briser le silence:
-Cet endroit est vraiment inquiètant
-C'est l'enfer, pas Disneyland !
-Disneyland ?
-Laisse tomber !

Alors qu'un nouveau silence s'était installés, des bruits commencèrent à se faire entendre. Des craquement frotements, même de terrifiantrs murmures dans l'obsucurité. Il devait se rapprocher de démons. De même le destin de Stan se rapprochait à chaque pas. Tel un effroyable coup de foudre, un hurlement se fit entendre. Déchirant le fragile silence. Des ricanements diaboliques prirents ensuite place à l'hurlement.
-C'est presque terrifiant ! débuta John
-Il faut avancer, conclu Stan
Il n'avait vraiment pas envie de parler maintenant. Il voulait d'un silence de plomb qui durerait le plus longtemps possible. Il voulait être en permanence à l'affut du moindre bruit.Cela faisait maintenant plusieurs heures qu'ils marchaient dans l'étroit couloir. John tenta une nouvelle fois de commencer une discussion:
-Tu sais où on va ?
-Ce n'est vraiment pas le moment de douter !
-Quel agréable compagnie, songea John...


Suivant les bruits terrifiants, les hurlements et les ricanement, Stan avancait toujours. Suivit de prés par John. Ils ne savaitent pas où ils allaient, mais Ils y allaient ! A vrai dire, dans cette immense labyrinthe, prétendumment situé entre le monde des vivants et l'enfer, personne ne pouvait savoir où il allait. Ce lieu était utilisés comme prison pour les plus puissant et terrifiant démon. Ces démons qu'on ne peut pas tués. Mais cela ni John ni Stan ne le savaient. Des esprits erraient dans cette endroit depuis des siècles, souvent bien plus longtemps. Sous eux, se trouvait un immense désert de sable surplombait d'un ciel de feu. Ce désert était appelé enfer par les simple mortel. Dans ce désert se trouvait un immense fosse, laquel infiniment profondes, contenait d'inombrables cellules, placé les une sur les autres, contre les autres. Tout les humains et démons étaient destinés à y aller un jour, à moins qu'on les jètent dans les bas fonds de l'enfer. Dans lesquel l'on vivait indéfiniment, Il y était impossible de se sucider ou de si faire tuer. Triste sort en soit, mais parfaite punition pour les horribles créatures qui y vivaient, si l'on peut y employer ce terme. La marche de Stan et John continuait toujours, encore... Ce la fesait plus de trois heures, bien qu'il perdaient la notion du temps, Stan avait une montre. Il était perdus et seuls dans l'infini couloir sombre et mystérieux. En faite il n'était pas si seul. Légèrement énervé du temps perdus John pris la paroles:
-Il n'y a aucune indication ici !
-On approche ! coupa Stan en fesant geste de silence... c'est ici
-Quoi ?
-Nous sommes à la croisées des couloirs !
-Tu pense que...
-Eloigne toi un peu ! Le démon pourrait être agréssif !

Stan sortit un boite de sa poche, creusa un petit trou dans la terre et y enfoui la boite. Un courant d'air parcouru de couloir et une jeune femme extrement belle apparu. Elle portait une sublime robe rouge sang, avait de superbes yeux bleux, et mesurait sûrement prés d'un mètre soixante-dix. Un détail choqua tout de suite John. La femme était pied nu. Mais aprés tout il n'était pas à quelques détails prés. La jeune femme devait être le démon en question. Elle s'avança de Stan:
-Tu m'as appelé ! Je savais que tu le ferais !
-Alors tu dois savoir ce que je vais te demander ! répondit Stan
-Je dois te l'entendre dire de vive voix !
-Je veux l'échange de mon âme contre dix ans de vie en parfaite santé.
-10 ans ? le jeune femme réfléchit... 10 ans ? Ce que tu me demande de faire est possible, mais ça m'atirera de gros ennuis, et dix ans c'est terriblement long, non ?
-Je voit où tu veux en venir. cinq ans !
-Oh, cinq ans... allons, Stan !
-Tu n'est pas quelqu'un comme les autres. Tu pourrais faire ce que tu as besoin de faire en bien moins de temps ! Est sans mon aide tu ne pourra rien faire. Je peux t'offrir six mois de vie !
-Six Mois ? C'est impossible ? Mon âme vaut bien plus !
-Peut être veut tu aussi m'offrir l'âme de ton ami !
-Va pour Six Mois !
-Tu est sûr de vouloir perdre une âme si précieuse que la tienne, jamais je n'avais vu auparavant de si belle âme... on dirait... !
Mais elle s'arrêta:
-Tu est bien sûr
-Bien sûr!
-Trés bien c'est fait. Ton âme quittera complètement ton esprit d'ici peu de jour. Il te reste six Mois savoure-les bien. Veut tu que je t'indique la sortie.
-Si tu savais où elle était tu l'aurais déjà utilisés !
-C'est vrai, mais contre quelques mois qu'il te reste je peux te faire sortir!
-Combien de mois ?
-Trois mois !
-Il m'en resterais seulement trois !
-Exactement, mais sans mon aide tu errera indéfiniment avec ton ami dans ses couloirs.
-Trés bien j'accepte !

Le vue de Stan se troubla ,puis, il se retrouva à l'endroit même ou il était
entré avec John dans les bas fonds ! John était à côté de lui, allongé sur le sol. Il devait se dépêcher, sa vie prenait fin dans trois mois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Sam 18 Aoû - 11:57

Stan et John était toujours dans la grotte. John était étendu par terre. Il devait être 2 ou trois heure plus tard que lorsqu'il était parti. Stan regarda sa montre. Il était 22 heures et demi. Ils avaient passé dans la grotte plus de temps qu'il le pensai. Il se dirigea vers John qu'il réveilla en le secouant. John le regarda fixement:
-Qu'est-ce qui se passe ? Où je suis ?
-John ?
-J'ai mal à la tête ! Qu'est-ce qui c'est passé !
-Le Démon nous a aidé à sortir !
-Où ça un démon !?
-Bon lève toi !

John se leva avec difficulté. Stan sortit de la grotte en fesant signe à John de la suivre. John marcha aprés lui.
-On doit rejoindre la voiture. informa Stan

Stan et John marchèrent dans l'obscurité totale durant plusieurs minutes. LEur pied était sous prés de vingts centimètres d'eau. Il sentait soufflé sur eux un vent glaciale et terrifiant. John tremblait de tout ses membres. Une faible lueur commença à les éclairait. Comme une lumière situé derrière devant eux, à une trentaine de mètres.

Derrière quelques arbres, un homme tenait une sorte de lampe à pétrole. Il se tenait à une distance suffisante pour qu'on ne le repère pas. Il les espionnait de loin. Soudain, en regardant de plus prés il remarqua que l'un des hommes avait disparu. Il entendit un souffle derrière lui.
-Dépose la lampe par terre !
L'homme se retourna, il portait une veste, et un jeans. sa tête était recouvert par une capuche. Il aperçut Stan. Il se tenait debout devant lui, une arme à la main. Comment diable avez-il put se retrouver si vite derrière lui. Stan braqua son arme sur la tête de l'homme.
-Retire la capuche !
L'homme s'exécuta, laissant ainsi apparaitre son visage. C'était Jerry.
-Jerry... cracha Stan, qu'est-ce que tu fait là sale traitre.
Il commença à presser la gachette de son arme, il était prés à l'abattre
-Je peux tous expliquer Stan ! Aprés que tu sois parti voir l'oracle. Un homme est venu me voir. Il te ressemblai vraiment. J'ai même cru que c'était toi ! Il voulait savoir où tu été ! Apparement il avait interroger et torturer beaucoup de chasseur avant moi pour connaitre la réponse, mais discrétement en silence.
-Ca n'explique pas les chasseur à mes trousses.
-Ce n'était pas toi qu'il cherchait mais lui ! L'Oracle a du croire que c'était cet homme, qui te ressemblai...

Stan se rappela la légende, et les mot de l'Oracle, son regard envers lui quand il lui avait fait quelques excuses, pourquoi ? Il se l'était demandé longtemps. Il avait raison. Jerry avait raison. La légende se confirmé. Son opposé maléfique avait fait surface... son frère de sang

Il était là, son frère de sang. Il était toujours là. Ce n'était pas vraiment une légende, plutôt un mythe. Mais l'affrontement devait avoir lieu le plus tôt possible. Stan aurait trois mois pour lui mettre la main dessus et le tué. Stan mourirait à l'instant où son frère mourirait mais son frère lui ça n'était pas le cas. Aussi étrange que cela puisse paraitre. Peut-etre qu'il n'aurait pas à le cherché peut-etre qu'il viendrai seul à lui ! Comment cela était-il possible. Son totale opposé démoniaque. Il y avait eu tant de mort de sa faute. Il n'avait pas été là pour l' arrêter. Toute les pièces du puzzle s'embriquait parfaitement. Sa mort programmé. Son frère avait lui-même fait appel au faucheur pour mettre fin à la vie de Stan. Les faucheurs auquel il avait échappé plusieurs fois, la dernière remontait au cimetière. Stan repris ses esprits. Jerry était devant lui:
-Tu dois me croir Stan !
-Lève-toi !
Jerry obéit.
-Va chercher John et ramène-le au Road House !
-D'accord Stan mais...
-Ne lui explique rien ! Il se rappelera de suffisament de chose par lui-même. Mieux vaut qu'il en ignore le plus possible
-Je croyais que tu avais besoin de son aide !
-Plus maintenant !


Stan se retourna.
-J'y vais, ne cherche pas à me retrouver une nouvelle fois. Cette fois nos adieux seront définitif !
-Stan.
-Qu'est-ce qu'il y a. répondit Stan sans même prendre la peine de se retourner.
-Je pense que tu aura plus besoin de ça que moi.
Jerry lui tendit un colt recouvert au manche de deux plaque d'argent parfaitement lisse, sur lesquels était dessiné d'un côté un ange et de l'autre côté un démon. Au milieu du manche était dessiné un soleil moitié noir, moitié blanc. Le tube de l'arme fesait quinze centimètres de long et dessus était gravé visiblement à la main "Dark Black Hole, Living is easy with my light"... Bien que l' arme dut daté d'une époque assez anciennes sont état était impeccable.

Stan se retourna:
-Où as tu eu cet arme ?
-C'est la personne qui te ressemblait qui me l'a donné ! Il m'a dit que c'était pour toi. Il m'a aussi dit que je te trouverait ici. Il a ajouté " Nous voilà à arme égale". Il m'a dit de te donner cet lettre également, je ne l'ai pas ouverte.

Stan pris la lettre des main de Jerry et s'en alla en marchant

-A dans une autre vie, Stan, ajouta Jerry

Stan s'abstint de répondre quelque chose. Il s'approcha de la voiture et y rentra. C'était sa dernière chasse. Il démarra la voiture, fit marche arrière et aprés un coup de volant se trouva sur la route. Il y repensa " La dernière chasse d'une longue série". Il passa une vitesse et avança sur la route. La lettre et l'arme était sur le siège passager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Sam 18 Aoû - 18:39

Stan venait de démarrer la voiture, sur le siège passager se trouvait l'arme que lui avait confiait Jerry ainsi que la lettre. Il n'avait pas envie d'ouvrir la lettre. C'était l'aube, la nuit était déjà fini. Il roulait sur une route bordant la forêt. Il était fatigué, il fallait qu'il trouve un motel, il réfléchirait à tout
plus tard. Il regarda sa carte, le village le plus prés, Elk Forest, se trouvait encore à une heure d'ici... Il ne pouvait pas savoir ce qui se cachait dans l'ombre de ce village et ce qui l'atendait là-bas.


CROSS-OVER ACKLESLADY FANFIC



Il était 5 heures lorsqu'il arriva au village d'Elk Forest, un petit village de l'Illinois en bordure de forêt. Il pris une chambre dans l'unique motel de la région et se coucha tout de suite. Il rêva de tout ce qu'il lui était arrivé ces derniers jours. Le combat contre le faucheur, L'annonce de sa mort, et son ultime chasse qui se rapprochait, sans parlait de l'arme que selon Jerry son frère de sang lui avait confiait et la lettre. Mais il n'avait plus la force de se
levait pour le lire maintenant. Il voulait rester quelque jour ici, dans ce petit village, à l'abri de toute danger, de toute force maléfique et destructrice. Malheuresement pour lui il avait choisi le mauvais village...


Il ouvrit les yeux aprés un terrible cauchemar.Il s'était vu tombant dans une fosse immense, et sombre, plus tard tout était devenu étrange. La fosse était devenu flamme... Puis tout était devenu trouble et à son réveil il avait tout oublié..


Il était précipitamment sorti de son lit. Il n'avait pas enlevé ses habits la vieille. Ses armes était encore au pied du lit mais... la fenêtre de la chambre s'était ouverte durant la nuit. Surement un courant d'air, pensa-t-il. Il ne pouvait quand même pas y avoir des démons à chaque endroit où il allait... Stan alla refermer la fenêtre. Ensuite, il se dirigea vers le miroir de la chambre. Son visage était celui d'un trentenaire. Sa barbe était assez longue, cela fesait longtemps qu'il ne prennait même plus le temps de la coupait. Il portait le même blouson de cuir noir sali par la terre et usé depuis des années par le temps qui passé inexorablement. Le temps qui passait, ça même lui ne pouvait rien y faire, personne, à par Dieu peut être.
Aprés tout ce qui lui était arrivé il avait perdu tout espoir qu'un monde meilleur puisse existait, avec un Dieu qui protegerait chaque vie.

Il pris ses arme et quitta le motel...

Il passa à l'acceuil de motel et rendit les clé... Il avait pris son sac avec lui. Il avait toutes ses affaires. Il ouvrit la porte du motel et en sortit. Il put enfin respirait l'air frais matinale. Il fit quelques pas avant de s'assoir quelques dizaine de mètres plus loin sur un banc à l'ombre d'un arbre. La ville paraissait vide, et dans le visage des gens quelques chose fesait froid
dans le dos. Plusieurs fois des personnes passèrent sans même lui adressait un unique regard. Ils paraissaient avoir quelques choses d'autre dans la tête, quelques choses de bien plus alarmant et important. Mais ça ne pouvait pas le concernait, tout le monde avait ses problèmes...

Stan pris quelques instant pour levait la tête au ciel. Il était extrêment tôt , le ciel était sombre et chargés d'humidité, la pluie n'allait pas tarder. Déjà quelques gouttes se répercutait sur le sol goudronné. Il prit son sac et en sortit l'enveloppe qu'il n'avait toujours pas ouverte. Mais avant il lut dans
sa tête les inscriptions sur l'avant de l'enveloppe. Là où aurait du se trouvait l'adresse se trouvait une multitude signes anciens et inquiètant, surement quelques extraits de démonologie... Etait aussi inscrit "Pour Stanley,". Il ouvrit la lettre.
Et commença à lire:

"Maintenant tu as ouvert cet lettre, alors ton destin est scellé. Je sais tous de toi, en revanche tu ne sais rien de moi. Mise a part que quelques chose te cherche. Te hante et nourrit tes cauchemars. Ce n'est pas dans le but de te faire abandonné ta périeuse chasse. Ma chasse, notre chasse. Qui dans tout les cas sera ta dernière. Ci-joint doit se trouver une arme, un colt datant de 1947, oui, l'année de ta naisance, mais aussi de la mienne, de la notre... Cet arme nous lit tous les deux. Je possède sa parfaite copie. J'y est pratiqué un rituel spécial. Cet arme, je t'ai fourni 10 balles avec, et la seul chose pouvant me tuer, nous tuer. Avec elle tu pourra me teur avec une balle mais moi réciproquement avec ma copie.

Je sais aussi que tu viens de donner ton âme au Diable Stanley... Ne te rappele tu plus la légende. 'Chose Démonique à l'âme d'ange', cet chose c'est toi, et sans ton âme tu deviendra pire que ce que tu cache. La chose Angélique à l'âme Démoniaque c'est moi, nouc sommes de parfaite opposée. Pourtant nous sommes frères.

Cet chasse sera la dernière, et j'ai bien l'intention de te faire mourir Stanley, ou frère."


Et voilà, il avait tout lu. Avec l'arme il pourrai tuer son frère d'un balle. Il devait en permanence rester alerte. Soudainement, sur un coup de tête, il se leva et des yeux inspecta les toits des batiment environnants. Il ne pouvait pas rêver endroit plus calme et sereinement il se reassit. Tout était calme ici, pas de démon, pas l'ombre d'un malentendu

A vrai dire, tout paraissait trop calme dans ce petit village. Il rangea la lettre dans son sac, sortit l'arme qu'on lui avait confié et la mit à sa ceinture. Un terrible vent avait débuté. Stan ferma son blouson et se leva, son sac au dos. Il s'avança vers un passant:
-Savez vous si je pourrais....
Mais le passant lui coupa la parole:
-Partez d'ici tant qu'il est encore temps ! fit le passant, une... créature... approche... souffla-t-il avant de s'en aller


Rapidement le passant fut hors de vue. La ville n'était pas si tranquille que ça tout compte fait. Il devait aller faire des recherche. Peut être y avait-il une bibliothèque, un poste de police, ou quelque part ou il pourrait trouver des archives sur la ville. La ville n'était pas trés grande, il en autait vite fait le tour ! Un lampadaire s'alluma derrière Stan qui se retourna précipitamment:
-Qu'est-ce qui se passe ? Il est 8 heures !? songea-t-il


Stan regarda autour de lui, mais il ne restais plus personne. Même les maisons, les volets était fermés. Comme si un rapt se préparait. Il se rappela le passant ''La bête approche, partez d'ici". Les lampadaires allumé, le passant, les nuages recouvrant le ciel. Soudain, le lampadaire s'éteignit, puis se ralluma, il grésilla puis la lampe se cassa en éclat de verre. Plus de lumières. Tout ses signaux d'alerte dans le but de prévenir sans doute les habitant de la menace ... Tout ça ne se tenait pas ! Pourquoi ne pas quittai la ville si des créatures démoniaque organisait des rapt ?! En attendant de connaitre la réponse, Stan sortit colt et le chargea, il était prés à faire face à n'importe quel menace...


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Sam 18 Aoû - 18:57

Stan chargea son fusil. Il était prés à faire face à n'importe quel menace. Il entendait des bruits autour de lui. Il vut des ombres se dirigaient vers lui. Toutes les lampadaires étaient maintenant éteint, le signe d'arrivé iminente des démons... Sa montre indiqué 8h10 et il fesait nuit. Il n'avait jamais vu de démon pouvant chassait la lumière du Soleil. Tout d'un coup il tira sur ce qu'il crut être une ombre malfesante. Un rugissement le surpris par derrière. Il se retourna. Puis il ressut un coup dans la tête. Il n'eut pas le temps
de voir de qui ou de quoi il s'agissait.

Il était encore conscient. Il se sentit commme transporté. Il entendit des voix, mais il ne distingua pas les mots, ni le sens des phrases qu'échangait ses agresseur. Soudainement il entendit des coups de feu, plusieurs coups
de feu fusait de partout. Ses agresseurs le laissèrent tomber sur le sol. Il s'écrasa violemment sur le sol de terre. Il parvint à ouvrir les yeux, il se trouvait dans une forêt. Un femme s'approcha de lui. Bien que sa vision fut floue Stan la trouva ravissante... Elle lui tendit la main comme pour l'aider à se relever mais Stan clos ses yeux et plongea dans ses rêves...

Il avait dut dormir durant plusieurs heures lorsqu'il se reveilla. Il était dans le même motel ou il avait passé la nuit. Il était 15h00 de l'aprés-midi. Il avait dormi pendant prés de la moitié de la journée. Qui l'avait agressé ? Il decida de se lever, pour le deuxième fois de la journée. Prés du lit se trouvait son sac dans lequel il avait précedemment rangé toutes ses affaires.

Il se leva et sortit de la chambre, une arme à la main. Il en était sûr maintenant. Il était dans le même motel. Il lui fallait des expliquations. Le mystère régnait sur cette ville. Il parcourut le couloir qui n'était éclairé que par une seul ampoule qui s'allumait et s'éteignait sans cesse. Puis, il descendit l'escalier. Avant de pénétrer dans la pièce du bas, il jeta un coup d'oeil discret. Il devait y avoir 20 à 30 personne là-bas. Il decida d'entrer. Stan regarda autour de lui. La femme qu'il avait vu dans la forêt se trouver
au comptoir du bar. Il s'approcha d'elle. La femme se retourna:

-Vous êtes réveiller ? Vous avez eu de la chance ?
-De quoi parler vous ? interrogea Stan
-Tout ça va vous paraitre fou, même insensé mais... vous devez me croire! A vrai dire vous n'avez pas trop le choix maintenant
-Je ne vous suis pas!
-Notre ville est tenu en état de siège depuis plusieurs semaines.
-Comment ça ? Par qui ?
-Vous devriez plutôt demandé par quoi !
-Expliquez-moi ...
-Il y a de cela cinq semaines, de nombreuses disparitions ont interpellé
les forces de l'ordre de notre petite ville. Ils ont mené des recherches au alentour et on pensé à des enlevement ! Il ont alors élargi leur pénrimètre de recherche... puis il ont fait d'horrible découverte... la femme s'interomput un instant puis ajouta, désolé...


Elle s'éloigna vers le comptoir et commença à discuter avec le barman. Stan était débousolé, il ne savait plus quoi pensé. D'aprés ce qu'il avait découvert, la ville devait être encerclé par des démons, des chiens de l'enfer, peut être... Et il ne pouvait pas quittai la ville. Peut-etre que, Stan pris son télèphone portable et tenta d'entrer un numéro, le cadran afficha "Pas de Réseau" ....

Il ne pouvait pas quittai la ville. Peut être que, Stan pris sont téléphone portable et tenta d'entrer un , le cadran afficha ''Pas de Réseau". Il était bel et bien bloqué ici, Dans ce petit village, Dans Elk Forest. Plutôt forêt du diable à vrai dire vu les circonstances. La femme n'avais pas vraiment fais mention de ce qui rôdait autour de la ville. Il semblait étrange qu'une résistance contre les forces de l'enfer s'organise maintenant. Désespéré par la tournure des évènements il s'assit à une table et commanda un whisky. Puis il posa son sac sur le table et sortit un paquet de clopes:

-J'avais juré de ne jamais y toucher, songea-t-il

Il sortit un cigarettes du paquet et avec une allumettes l'alluma entre ses dents. Il ferma les yeux tentant de savourait cette cigarettes. Mais rien à faire... Il cracha la cigarettes par terre et l'écrasa vite avec son pied ! Il but d'un coup sec son verre de whisky se leva et quitta s'approcha de la sortie.

Quelqu'un s'interposa:
-Désolé, personne ne sort pendant le couvre-feu !
-Un couvre-feu ? Pourquoi ? questionna Stan
-Vous n'êtes pas encore au courant ! Croyez-moi ... vous avez fait la pire
erreur de votre vie en venant ici ! Et ça risque fort d'être la dernière !
-Je ne comprends pas !?
-Ca serait vraiment trop long de vous expliquer en détail. Notre ville est pris au piège... par une meute de loup enragé, enfin, peut importe ce que c'est! C'est vraiment dangereux, et ça a déjà fait beaucoup de mal !
-Une meute de Loup ? Comment des loup pourrait ...
-Ecoutez... Je ne vous demande pas de me croire, juste de rester ici.. encore dix minutes !
-Attendez ! Comment faites vous pour les personnes qui arrive dans la ville durant le couvre-feu.
-Vous savez quoi, vous n'avez qu'à aller prier dans la pièce à côté !
-Vous vous foutez de moi ! répondit Stan en perdant son calme
-Désolé, vous ne pouvez pas sortir, vous savez, je fait ça pour vous !

Stan posa sa main sur le précieux colt auquel il ne lui rester que 9 balles! L'une d'elles avait était tirer durant l'attaque de la ville, dans le vide.... Il était prés à tirer. Il sortit l'arme et la pointa sur l'homme qui lui bloquait le passage:

-Laissez moi sortir maintenant ! écartez vous ou...

L'homme s'éloigna d'une dizaine de pas de la porte. Stan avait commencé à
poussait la poignet de la porte lorsque la femme qui l'avait sauvé dans
la forêt s'approcha.

-Si vous ouvrez cette porte ! Vous nous condamnez tous ! accusa-t-elle

La quelques dizaine des personnes de personne de la pièce était tourné vers elles.

-Alors dites adieu ! rétorqua Stan en ouvrant la porte en grand. Il sortit et claqua la porte.



Le Soleil était toujours cachait par des nuages malfaisant ! Mais Les créatures semblait être parti... Mais l'avenir de la ville semblait ne tenir qu'à un fil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Dim 19 Aoû - 12:25

Le Soleil était toujours cachait par des nuages malfaisant ! Mais Les créatures semblait être parti... Mais l'avenir de la ville semblait ne tenir qu'à un fil. Les rue était totalement vide. Il n'y avais personne, pas un signe de vie. Surement à cause du couvre-feu. Stan fit le tour du motel pour trouver le parking. En cherchant sa Dodge il passa devant une sublime Impala noir...

-Je jurerais de l'avoir déjà vu quelque part, songea Stan

Il ouvrit sa voiture et y rentra. Il prit un cassette de musique dans sa boite à gants et commença à l'écouter avant de démarrer en trombe la voiture. Il fit un demi-tour suivit d'un dérapage. En reculant il percuta violemment l'Impala noir et y laissa de vilaines raillures.

-Le propriétaire sera furieux, pensa Stan en cachant un sourire

Il sortit du parking. Puis, fis le tour de la petite ville à bord de la Dodge. Ses observations se révélait justifiés. La ville était vide de fond en comble. Tout le monde devait être à l'abri. Stan regarda une nouvelle fois sa montre. Il était 9 heures du matin, et il tout étais sombre comme durant une pleine nuit sans lune. Pourtant, personne ne semblait l'avoir remarqué. Il passa devant trois bar: le blues bar qui était situé à la sortie de la ville et qui semblait recelait un gang de bikers armé jusqu'au dents, un bar de nuit peu recommandable qui était ouvert (à 9 heures du mat), et le bar du motel. Il passa ensuite devant une petite zone d'habitation, prés d'une quinzaine de maisons toute éclairés. Puis enfin il trouva une bibliothèque, qui malheureusement était fermés.

Il s'arrêta tout de même, non décidé à renoncé si vite. Il gara rapidement la voiture devant la porte. Sortit de la voiture, alla ouvrir le coffre et en sortit un pied de biche. Stan ferma la voiture et se dirigea vers l'entrée de la bibliothèque. Sur une pancarte il lu "Bibliothèque fermée sous ordre des autorités locale".

-Je n'avancerai jamais à ce rythme, rétorqua Stan à l'adresse de la pancarte qu'il fracassa ensuite à coup de pied de biche.

Il cassa ensuite la porte d'entrée en verre. Puis il ouvrit la porte, et pénétra dans la bibliothèque, qui à vrai dire était extraordinairement grande comparé à la taille de la ville. Il s'avança de l'accueil et s'assit sur la chaise en face du PC cataloguant tout les livres présent dans la bibliothèque.

-ça ira plus vite ! assura Stan à lui-même ( et oui il se parle tout seul ). Il tapa " Archive"...

L'ordinateur afficha une longue liste de diverses archives. Il chercha les archives des rapports de police... des copies devait surement être présente dans la bibliothèque locale. Le PC indiqua ''numéro 23, casier 26". Stan se leva et chercha le numéro 23 qu'il trouva enfin vers le fin de la bibliothèque. Il ouvrit un long tiroir coulissant, et y trouva une multitude de caisse toute
fermée par des cadenas, il sortit celle numérotée 26, la plus grosse qu'il transporta jusqu'à une table. Il essaya en vain d'ouvrir de cadenas. Alors qu'il tenta d'ouvrir une nouvelle fois la caisse il trouva un dossier sur le table. Il l'ouvrit

Débuts des attaques:

Des averses comme jamais depuis 1988 ont sévit sur la ville, provoquant des inondations terribles sur la forêt. La ville n'a subi aucun dommage matériels ni pertes humaines. L'après midi ayant suivit les inondations le Soleil s'est couché à 5h00 (heure locale). La ville a été plongé dans une obscurité totale. Le lendemain, des disparitions ont été constaté. Ces 5 personnes âgés de 22 à 27 ans ont était déclarés morte après de nombreuses recherches. Deux jours plus tard, le même phénomène s'est produit. Cet fois, 6 personnes ont disparu. La police à élargi la zone de recherches de Trois Kilomètres autour de la ville mais rien n'a était trouvé. Après une semaine relativement tranquille le même phénomène de couché du Soleil à une nouvelle fois fait son apparition. Les autorités ont patrouillaient dans la ville durant toutes la période de couchées du Soleil. Bilan, 4 disparu. Les autorités ont a partir de ce jour mit en place un couvre-feu au couché du Soleil. Qu'importe l'heure. Personne ne devra se trouvait dans les rue. Levée du Soleil. Le lendemain, une maison a était trouvé vide. Bilan, 10 disparu. La police à organisé des fouilles dans toute les maisons, et a élargi le périmètre de 10 Kilomètres autour de la ville. La forêt entourant la ville fait prés de 2 000 Kilomètres carré. En vain, rien n'a était découvert. Les communication de la ville ne marche plus. Une équipe de police à quittai la ville. Il ne sont jamais rentré. Bilan 15 disparu supplémentaire. Une équipe de police armée ne peut pas s'être fait capturé. Les policiers ont effectué des recherches et ont annoncé que la ville était entouré de plusieurs meutes de loups enragées. Des armes ont était distribués à tout les habitants pour se protéger. Mais les disparitions ne diminuent pas. 55 disparu depuis le début des évènements tragiques. Toute les communications de la ville sont inutilisables et personnes ne peut la quitter. Les gens ne doute absolument pas de la version de la police. Depuis qu'une trentaine de personnes ont tenté de quitter la ville et sont surement maintenant disparu le nombre de disparu monte à 85 en 6 semaines. Mais la ville est coupée du reste du monde, et doit résister le temps que des renforts arrivent, ce qui a peu de chance d'arrivée. De nombreuses personnes arrive encore dans cet ville. Environ 10 personnes par semaine. Un peu moins du nombre de disparitions par semaine. Personne ne sait ce qui se passera quand il ne restera plus personne ! Il existe plusieurs version des faits:
-La l'attaque de la meute des loups, avancée par la police
-Certain penche pour des faits surnaturel...

Mais aucune version ne semble plus plausible qu'une autre. Les policiers sont certains que les loups s'entretueront quand tout la ville aura disparu mais ne sont pas décidé à laisser cela arrivée. Les autres penche plutôt pour le début de l'apocalypse décrite dans la Bible....


Les policiers interdisent maintenant que l'on quittent la ville une fois que l'on y est rentrer. Autrement dit nous sommes tout prisonniers de cet ville maudite.... maintenant le ville à réduit de deux tiers"


Stan avait lu avec attention, mais malgré il n'arrivait toujours à savoir qu'elle pouvait être ces puissant démons qui attaquaient la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Dim 19 Aoû - 12:29

Stan était toujours devant son ordinateur. Il avait déposé le dossier prés de lui. Il en avait beaucoup appris au cours de ces dernières minutes. Il ne lui restez qu'à faire des recherches sur les démons en question. Il avait pris sont livres de démonologie avec lui, et commençait à le feuilleter... Tout à coup il entendit un bruit discret il se leva et pris sont arme. Il sentit une présence derrière lui.

-Qui êtes vous? demanda une voix.

Stan ce retourna il y avait face à lui deux personnes, qui semblait avoir entre plus de 20 ans...

Stan pointa l'arme sur celui qui lui avait adressait la parole.
-Je vous retourne la question !

Celui-ci fronça les sourcils.
-Je vous l'ai demandé en premier donc c'est a vous de me répondre, lui ordonna-t-il sans le quittait des yeux.

Ils tenaient toujours Stan en joue.

Stan s'avança de quelques pas.
-Vous me rappelez vaguement quelqu'un. Vous ne seriez pas les fils de John... n'est-ce pas ?


Ils parurent surpris et se regardèrent.
-Vous êtes Stan, n'est ce pas? en déduisit l'autre

Stan fut désagréablement surpris, il avait l'habitude d'avoir de la contrôle sur tout sorte de situation. Ce n'était les fils de John pour rien...

-Effectivement on peut le dire comme ça... Alors vous êtes Sam et Dean. Votre père m'a parlé de vous. Nous avions chassé ensemble il y assez longtemps, je ne pense pas qu'il se rappelle.

Dean et Sam furent surpris. Ils regardèrent Stan attentivement. Dean baissa son arme sans pour autant la ranger. Sam fit de même.
- Désolé mais notre père ne nous as jamais parlé de toi. Il n'est pas très bavard concernant ses chasses et..

Sam pris Dean par le bras et l'entraina plus loin. Ils échangèrent quelques paroles inaudibles de là où était Stan.

Les garçons se rapprochèrent de Stan.
-Tu fais quoi exactement ici? lui demanda Dean.

Stan ne paru pas surpris de la méfiance qu'ils avaient envers lui.
-Je suis ici pour le même raison que vous... et je ne refuserai pas un peu d'aide .

Dean se tourna vers son frère puis se retourna vers Stan.
-Ok. Le truc c'est qu'on ne sait pas pourquoi on est ici exactement
-Un ami a nous nous a appelé et il nous a dit qu'il ne se souvenait plus de
rien. La seule chose qu'il se rapellait c'était vous.
-On veut bien t'aider mais va falloir nous faire un topos. Et pour que tu le sache on ne te fais pas confiance.

Stan regarda attentivement Sam et Dean... Il avait parlé à Bobby. Stan
rangea son arme, s'approcha de la table sur laquel il pris un dossier.
-Lisez ça et vous comprendrez, répondit Stan en leur lançant la pochette du dossier

Dean et Sam se penchèrent sur la lecture du dossier. Aprés quelques minutes Sam se pencha vers Dean

-Je comprend mieux pourquoi les autorités de la ville ont mis en place un couvre-feu, lançea Sam à Dean.

Ils se parlait doucement comme pour exclure Stan de la conversation.

-Oui ,répondit Dean. Mais pour les loups ça c'est une autres histoire. Je veux dire des attaques de loup? Mon oeil !!

Stan s'approcha de Dean
-Alors vous avez une hypothèses ... j'avais pensé que peut-être il pourrais
s'agir de vampires... mais il y quelques incohérences. Mais les vampires ne peuvent pas faire se coucher le Soleil à n'importe quels heures...


Sam et Dean se regardèrent.
-Non, dit Sam. Aucune pour l'instant.
-Et toi? demanda Dean. Pas d'autre théorie sur le sujet? Tu n'as jamais entendu parler de ce genre de choses?

-Je pense que la ville est impliquer dans un phénomène bien plus importants qu'une attaque de vampires.... les vampires ne sont pas aussi organiser et discret. La ville est entouré de forêt sur plus de 100 kilomètres, les créatures peuvent se cacher n'importe où. Et internet et les communications téléphoniques ne marche pas. Toute les personnes de cette villes sont prisonnières. Tout ceux qui tenteront de sortir mourront !

Stan avança vers le bureau et pris un gros livres.
-C'est un extrait de démonologie. Il contient la description de plusieurs centaines de démons, mais je l'étudie depuis une heure sans résultats. Certains démon ne sont pas répertoriés, Si c'est la cas ici, nous devrons trouver nous même le moyen de tuer ces monstres


Dean fronça une nouvelle fois les sourcils les sourcils.
Et comment sais-tu qu'ils sont plusieurs?

Stan fut contrarier par cette question.

-Je suis la depuis plusieurs jours. Le deuxième jours, le phénomène a eu
lieu. Le Soleil s'est couché. et... des ombres sont apparu, plusieurs. Je ne sais pas comment. Une de ses créatures m'a assommé. J'ai étais transporté. Bien que à moitié inconscient j'ai pu distinguer qu'il y avait plus de 3 créatures autour de moi. Puis des coups de feu ont fusait de toute part... surement la résistances de cette ville. Si l'on peu appeler ça une résistance, il m'ont quand même sauver. Il m'ont ramener au motel, puis ensuite pour me renseigner je suis aller à bibliothèque... Je peut savoir ce qui vous emmène ici ?

Dean fronce les sourcils une nouvelle fois. Il semblait pas apréçiait les interrogations de Stan

-Comme nous te l'avons dit tout a l'heure on est venu ici parce que notre ami nous l'a demandé. Notre père n'a pas pu venir car il... était retenu ailleurs si l'on peu dire.

Sam foudroya Dean du regard...


Stan compris la réaction de Dean.
-Vous avez l'air pressé d'en finir avec cette histoire. Mais pour ça nous devrons faire équipe. Et nous devons en finir vite vous avez raison. Si ces créatures en finissent avec ce village elle se disperseront surement et elle ne pourront plus être stopper ! Il n'y a pas d'église dans cette ville, mais il y un cimetière. J'irais fouiller le cimetière. Vous chargerez d'observer le comportement des gens et essaierais de récupérer le plus d'information possible, expliqua rapidement Stan

Stan sortiti de la bibliothèque et démarra sa Dodge. Il fit marche arrière et s'engagea sur la route en direction du cimetière. Il roula longtemps. Le cimetière se trouvait à quelques kilomètre de la ville. En arrivant Stan éteignit la radio alors qui diffusait alors Hells Bells de AC DC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Dim 19 Aoû - 12:36

Il fut surpris par la taille du cimetière. Ce qu'il avait lu se confirmé. Se trouvait une trentaine de tombe récente. Il s'avança et lu quelques noms. Au milieu du cimetière se trouvait une maison en ruine. En faite, il s'agissait d'une chapelle dévasté. Stan ne s'en rendit compte que lorsqu'il alla la visité. Il poussa une porte en bois pratiquement morte. L'intérieur était pire que ce qu'il avait imaginé. Stan observa la chapelle, elle était petite et ronde. Environ une dizaine de mètres carré. Peut-être un peu moins ! Il y avait deux étages, mais les planches en hauteur ne paraissait pas solide et les escaliers était inutilisable. Il fallait escaladait pour monter aux étages. Stan entendu distinctement une voix l'appelait. Cela venait du haut de la chapelle. Un frisson le parcourut. Il commença l'ascension périlleuse de la chapelle. Il cala ses pied sur des planches, des clous, tout sortes d'objet qui dépassait des murs. Il arriva avec peine au première étage, situé cinq mètres au-dessus du rez de chaussé. La voix lui souffla:
- Je t'attendais... viens, monte plus haut.


Stan grimpa encore, alors qu'il était à quatres mètre du première étage il chuta, la plancher du première étage se brisa sous la chute et il se retrouva au rez de chaussée. Sa chute ne fut en rien amorti. Il sentit une chose froide pénètrer dans son dos. Quelques chose de chaud coulait à flot sur son dos. Il tenta de bouger sa main mais s'était fini. Un clou s'était planté dans son dos aprés prés de dix mètre de chutes. Et le liquide était son sang qui jaillissait encore. Il devait résister. Il devait au moins savoir ce qui l'avait appelé. Il souffrait, là, en silence. Son visage commençait à palir sérieusement. Il avait atteint un stade ou personne ne pourrai le soignait.

Il devait luttait chaque seconde pour rester conscient. Un effort surhumain mais ça ne servait à rien. Sa vue virait de plus en plus au floue. Il esperait recevoir un signe. Un conseil. Pourquoi mourir ainsi. Ca ne rimait à rien. Il tente de se relevait, quelques centimètre encore, mais il retomba doulouresement. Laissant le clou s'enfonçait encore. Il sentait le clou sur sa colonne vertèbrale. Si il tombait inconscient le clou lui le tuerai. Pourquoi donc était-il montait. Il perdait la raison, il ne s'en rappelait plus. une voix.

L'Obscurité sempara du ciel. A moins que se fut le voile sur sa vie qui retombait. Il avait vecu tant de chose lors de sa vie. Il ne devait pas mourir ainsi. Depuis quelques minutes il avait perdu plus d'un litre de son sang. Son corps entier plongait dans son sang. un cauchemar.

-Dieu donne moi la force, murmura Stan avec conviction
S'était la première fois que Stan croyait en Dieu. S'il se sortait de cette situation désastreuse il croirait en Dieu jusqu'à la fin. Il avait demandé 3 mois mais il allait mourir au bout de 2 jours. Le démons avait dit que son âme disparaitrait totalement à son troisième jour. Son frère de sang lui avait fait remarqué que sans son âme son côté démoniaque prendrait le dessus ...

2 jours, 4 jours, 10 jours, 1000 ans... Depuis combien de temps gisait-il là. Son colt était toujours à sa poche. Il le pris dans ses mains avec difficulté.
-Merci, Dieu. De m'accordai ton chatiment avant l'heure fatidique. Je serai te remercier aux cieux ou ailleurs...


Stan pris l'arme dans ses mains et se visa. Il lui rester 9 balles, ou 8... peu importe il lui suffirait d'une... Ce la fesait maintenant exactement une journée temps pour temps qu'il avait fait l'échange avec le démon aux portes de l'enfer. Un destin plus que tragiques l'attendait.
-Bonne chance, Dean, Sam... fils de John, vous ne connnaitrez jamais vraiment la vérité. je suis désolé de ne pas avoir tout dit tout de suite. Si je m'en sort je...

Une voix lui répondit:
-tu n'en sortira pas, pas cette fois Stanley


Stanley, une seule personne l'appelait Stanley, son frère. Il hallucinait. Une douleur lui parcourait le dos. Il tenta de se retenir d'hurler encore une fois mais son râle de douleur transperça la chapelle. L'arme était toujours dans ses mains. Il visa sa tête, pensa un instant à Dean et Sam... John bonne chance.

Il tira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Dim 19 Aoû - 12:40

Son frère avait voulu le tromper. Comment avait-il oser. La vengeance obnubilé Stan depuis la mort de son père. Ce démon qui l'avait tuer devait certes être de bas étage mais... son père méritait une autre mort. Et cet étrange rituel de son père. Stan n'était pas sûr d'avoir retrouver la page exacte du rituel que son père avait pratiqué. Le livre était entièrement consacré à des sort défensif... Son père avait à se défendre de quelques choses. Quelque choses qui devait le dépasser. Avec ses connaissances Stan savait que les cercles défensif était inviolable par les démons... Mais la réponse viendrais vite pour Stan. Très bientôt...

Mais en le moment précis cette question qui avait envahit Stan pendant des années n'importer pas. La seule question était comment ne pas mourir. Stan se déplaça vers sa gauche. Pour éloigne le clou de sa colonne vertébrale. Ce mouvement périlleux lui provoqua d'effroyable douleur. Il inspira au maximum. Ne pouvant se relever il avait trouver une parade à la situation. Il plongea sa main dans sa blessure au torse. Profondément.




Avec ses ongles il alla chercher loin dans la chair jusqu'à toucher l'objet qui transperçait depuis prés d'une heure son torse. Aucun organe vitale ne semblait toucher. Il tira et enleva brusquement le clou. Le brusque geste lui fit tousser du sang. Il se mit sur le ventre et tenta de se relever à plusieurs reprise. Après une suite d'échec et de chute il se releva, bien qu'avec grand difficulté il tenait sur ses deux jambes. Le sang coulait encore. N'importe quel mortel en serait mort. Mais Stan n'était pas n'importe lequel d'entre eux. Il déchira un bout de chemise pour presser contre la blessure. Il remit son blouson par dessus. Blouson qui maintenant était sali en plus par des quantités de sang. Stan avança puis trébucha.


Sa vision était floue, mais bien... il y voyait pratiquement. Il... Il vit un forme devant lui.
-C'est moi qui t'ai appelé ! prononça la personne.
-Qui est-tu ?
-Tu ne me reconnais pas ! Je suis déçu Stanley
-Tu ne peux pas être lui...
-Rapide conclusion... mais totalement fausse malheureusement pour toi ! C'est bien triste que tu doive mourir ici... mon frère

Stan resta face à son frère. Ce qui se disais être son frère. Mais ça ne pouvait pas l'être. Stan s'avança encore de lui
-Donne moi la preuve... que tu est mon frère !
-Je connais ton vrai nom !

Il s'avança de Stan, et lui glissa un mot à l'oreille
-Tu me crois maintenant !?


Stan fut pétrifié de stupéfaction. Comment connaissez-t-il cela ?
-Encore une question
-Tout ce que tu veux... mon frère
-Comment savez tu que je serai ici
-C'était l'évidence même... C'était écrit sur ton destin ! Il m'as suffit de le lire!
-Si tu connais mon destin tu dois savoir que personne de nous deux ne ressortira vivant de ce lieu saint !
-Tu n'osera pas me tuer... tu est bien trop parfait
-Je ne suis plus un ange maintenant que je n'ai plus d'âme
-Tu parvient à peine à tenir debout Stanley... dans 5 minutes tu sera mort
-Tu as essayé de me tromper frère... et je te ferai payer ça !
-Te tromper ?
-L'arme était fausse... mais j'aurai dut m'en douter
-L'arme n'est pas fausse ! Stanley, elle ne marche que sur ton plus grand ennemis ! En l'occurrence moi ! Si j'avais su que tu tenterais de l'utiliser pour te tuer...
-Pourquoi m'as tu attirer ici, coupa Stan
-Je voulais te voir mourir plus tôt que prévu !
-Je suis déjà sur une chasse ici ! Nous en finirons plus tard !
-Pas maintenant que je suis là ! N'espère pas pouvoir retarder l'échéance de telle sorte


Stan passa devant son frère et se dirigea vers la sortie.
-Je ne connais même pas ton nom !
-Appelle moi Joran !
-Joran ?

Stan se retourna
-Je n'aurai pas besoin de ton arme pour mettre fin à ton existence quand l'heure sera venu.

Il déposa le colt par terre et le fit glisser avec son pied à Joran. Ce dernier s'avança de quelque pas vers Stan
-Tu sais nous n'avons pas le choix. Si l'un de nous doit mourir à la prochaine lune. C'est le destin, et nous ne le changerons jamais. A aucun prix.
-Tu sais Joran ! Ne t'en fais pas pour moi ! C'est avec grand plaisir que je te tuerai ! Mais tu ne souffrira pas !
-Jerry a souffert lui !
-Jerry ? Tu as ...
-Il hurlé longtemps avant que je compati à son sort et décide de mettre fin à ses souffrances ! Il ne m'as rien dit !
-Oublie ce que j'ai dit Joran, le combat sera sanglant et tu vas mourir en souffrance ! Tu n'imagines pas à quel point


Stan sera fort les poings et quitta la chapelle en marchant difficilement. Il entendit le moteur d'une voiture derrière la chapelle. Surement son frère. Ils en finiraient bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Dim 19 Aoû - 12:53

Stan s'éloigna de la chapelle. Il marchait difficilement mais ça aurait pu être pire ! Il pourrais être mort en cet instant. Il fit le tour du cimetière. Rien d'étrange ici ! Peut-être que Dean et Sam avait fait des découvertes. Stan ne tarderai pas à le savoir ! Il rentra dans sa Dodge Charger et démarra le contact ! Mais il n'avança pas la voiture. Il prit son sac qui se trouvait alors sur le siège passager. Il l'ouvrit et en sortit une lettre daté de 1952, en cet année là Stan avait 6 ans. L'âge ou son père était mort. Et la lettre avait était écrite par son père à son attention ! Il la lut une énième fois. Peut-être la toute dernière. Une lecture finale avec l'apocalyspe.

"Mon fils, si tu lit ces lignes aujourd'hui c'est parce que je n'est pas était assez fort pour rester auprès de toi. Je m'en excuserai devant les anges eux-mêmes. N'oublie pas que n'importe où je soie je peux t'observer. J'espère être au cieux ou au pire, mille lieux sous Terres. Mais tu y finira toi aussi ! Mais pas aujourd'hui ! Tu dois rester pour conclure l'énième bataille que je n'est pu terminer moi même. Cet bataille qui m'a achevé. Stan je ne t'est jamais rien dit sur moi, ni sur toi et ça ne sera jamais le cas ! Je n'en est pas eu la force ! J'ai même eu du mal à te l'expliquer dans cet lettre. Cette lettre tu ne dois la montrer à personne ! Ce dois être notre secret, ce que cachons, ce pourquoi nous vivons, ou plutôt ce pourquoi tu vis aujourd'hui. Je ne sait pas combien de fois tu reliera ces lignes. J'espère qu'une lecture te permettra de comprendre et qu'ensuite cette lettre finira en cendres ! Mais si ce souvenir de moi te permet de rester ainsi garde là... pour toujours et à jamais. Si j'écris ces lignes ces surement qu'aujourd'hui... à l'heure ou tu les lit ! Je suis mort. Tu dois prendre ma place dans toute cette conspiration des forces des ténèbres ! Tu dois t'interposer, comme je l'est fait précédemment ! Les Démons sont mauvais, un sommeil en chaqu'un de nous. Plus en toi qu'en un autre ! Car un démon te possède. Ce démon n'est pas mauvais, il n'est que mon héritage ! Ce démon n'influe pas sur tes actions mais ne t'affaiblis pas. Il t'a divisé, ton esprit, ton mal, en deux, deux personnes distinctes ! Ton âme s'est divisé en deux... On peut dire que les partie de toi qui se sont envolé on formé un autre toi ! Que toi seul peut percevoir ! Il te suivra mais sera autre part ! Ce démon est mon héritage et il te hantera jusqu'à le fin. Mais des démons sont aussi dans l'ombre ! D'autre démon, tu devra les combattre ! Tout cela est difficile à comprendre mais tu le dois ! Car tu le sais déjà, depuis trop longtemps ce secret sommeille au fond de toi, mon fils. Tu est le seul, l'unique à pouvoir anéantir tes démons intérieur ! Tout les exorcismes sont inutiles et destructeurs. Car ce démon m'a hanté aussi, m'a aussi divisé ! Et il m'a tué aujourd'hui que tu me lit ces lignes ! Cela à était difficile d'écrire cette lettre ! Tu dois jurer sur ton âme angélique que tu donnera ta vie à ma cause ! A notre cause. La mienne est avec toi ! Détruits tes démons... Mon fils. J'ai d'autre secret pour toi ! Mais écrire tout cela dans la même lettre serait trop risqué ! Le reste est trop important ! Tu devra trouver le reste par toi-même ! Oublie moi au nom d'un monde meilleur ! Un monde au le jour régner en maitre sur les démons ! Ce démons qui t'envahit ne te laissera pas mourir ! Tu vivra éternellement jusqu'à la mort de ton démon intérieur ! Ensuite... je ne sais pas ce qu'il se passera mais tu devra seul affronter l'enfer ! Te dresser seul ! Et bruler le mal doivent être les seul mot d'ordre dans ta vie sans autre but ! Jure le sur tout et sur moi ! Tu ne devra pas révéler ton vrai nom ! Tu t'appellera "Stanley" au yeux des autres... Tu sera sur que seul ton démons intérieur connaitra ton réel nom ! Stanley... adieu, fait bonne route avant l' haut delà et bonne chance...

A une autre vie, Ton père..."


Tout ce que Stan avait retiré de cet lettre, c'était que le plus important se
trouvait dans l'autre lettre, il avait fouillé toute la maison à la recherche de l'autre lettre mais n'avait rien trouvé ! Il cherchait encore. Il avait 60 ans et ne trouverai pas le repos avant d'avoir tuer son démon intérieur. Son réel nom il le connaissait mais quelque chose d'important se trouvait dans l'autre lettre !

Stan avança sur le chemin de terre qui entourait le cimetière !

Stan avança sur le chemin de terre qui entourait le cimetière ! Il accéléra et quitta le cimetière. Il ouvrit la boite à gants. Il en sortit un bouteille d'eau bénite. La voiture stoppa sur le bord de la route. Il ouvrit sa fenêtre pour respirer l'air frais matinale... Bien qu'il ne pouvait pas être sûr que se fut vraiment le matin. Il souleva son blouson.
-Si c'est le seul moyen de cicatriser... ainsi soit-il

Il versa le contenu d'eau bénite sur sa blessure. L'eau bénite au contact
de sa blessure sembla s'évaporer, mais elle ne fesait que bruler en fesant souffrir le martyre à Stan. Il referma la bouteille d'eau bénite et la remit dans sa boite à gants. Il se leva et prit à l'arrière du véhicule un tissu qu'il utilisa pour panser la plaie sur son torse. Il remit son blouson par-dessus. Stan alluma le poste de radio. Il diffusait une vieille musique que Stan ne connaissait pas. Il démarra la voiture. Il roula jusqu'à la ville qui venait de retrouver la lumière du jour. Depuis longtemps absente cette lumière semblait redonner à la ville l'espoir que tout puisse prendre fin. Il gara sa
voiture. Quand il sortit l'impala, quelque heures plus tôt garait à côté de sa voiture, n'était plus là. Il ne préférait pas retourner dans le motel. Il allait se reposer dans sa voiture. Il se mit sur la banquette arrière. Il prit une couverture à l'arrière et s'installa le mieux possible... Il ferma les yeux.

Il vivait depuis trop longtemps dans cet affreux cauchemar. Tout cela devait prendre fin le plus vite possible. Stan n'avait jamais eu de tendance suicidaire mais en cet instant il aurait volontiers mit fin à ses jours ! Mais une mission trop importante l'en empêcher. Il fit d'horrible cauchemar avant de trouvait enfin le repos. Il réouvrit les yeux quelques heures plus tard. Il fesait toujours jours. Il sortit de la voiture. Il vit deux hommes à l'entrée du motel. Il se retourna pour ne pas avoir à croiser leur regards mais c'était trop tard, ils l'avaient aperçu. Les deux hommes se dirigeaient vers lui.L'un avait une hache dans les main, l'autre un fusil de chasse. Ils étaient face à lui.
-C'est toi qu'on appelle Stan ?
-Qui le demande ?
Ils se regardèrent
-C'est bien lui
-De qui vous parler, demanda Stan
-Je m'appelle Lane, et lui s'appelle Jeese ! Mais on se connait déjà


Tout revint à la mémoire de Stan ! Il les avait rencontré au motel. Comment avaient-ils réussi à le suivre. Lane chargea son fusil et le visa.
-Tu est une pourriture Stan !
-Je ne rappelait pas vous avoir dit mon nom !
-Quelqu'un s'en est chargeait !
-Qui ?
-ça n'a pas d'importance, nous savons aussi qui tu est ! Ou plutôt ce que tu est !
-Vous ne savez absolument rien !
-Suffisamment pour te tuer



Alors que Lane commença à chargea son arme. Stan se précipita, courut vers sa voiture et sauta par-dessus, pour se retrouver en sécurité derrière sa Dodge. Lane tira sur la voiture à plusieurs reprises.
-Je dois mettre fin à ça, pensa Stan. Les armes sont dans la voiture. A moins que...

Si seulement Stan n'avait pas jeter le colt ... Il se dirigea lentement vers le coffre. Alors qu'il l'ouvrit à peine Lane tira. Les balles ricochèrent sur la carrosserie. Ce bruit de métal qui s'entrechoquer ne présager rien de bon pour Stan. Il eu le temps de sortir un revolver du coffre. Il s'éloigna de la voiture pour se mettre à découvert. Les instants suivant passèrent au ralentit dans la tête de Stan. Alors qu'il chargea son arme, Lane, lui viser Stan. Le viseur de l'arme de Lane se dirigeait vers Stan qui durant ce temps commençait à peine à chargeait son arme. Lane tira. La balle transperça le pied de Stan. Stan finalisa de chargeait son arme. Il ne tenait plus que sur un pied. Il visa Lane. Lane tira à nouveau, cette fois ci dans le bras gauche de Stan. Le bras ou il tenait l'arme. La balle avait traversait son bras. Le revolver avait quittait la main de Stan pour se retrouvait à roulait sur le goudron. L'arme de Stan. Sa seule chance se s'en sortir se trouvait à 5 mètres de lui. Il se leva fit quelques pas, puis sous la douleur de son pied tomba à terre. Lane rechargea l'arme. Le pistolet se trouvait à quelques centimètres de la main de Stan. Il lui suffisait d'un effort. Lane le visa. Stan rampa à terre pour atteindre l'arme. Lane exerça une pression sur la detente. Stan tendit son bras et atteint l'arme. Lane tira. La balle partit vers Stan qui au dernier moment avait évita la balle qui ricocha devant ses yeux. Stan toujours à terre sroula sur le côté, vers Lane. Il chargea l'arme visa Lane qui prenait la fuite. Stan tira. La balle percuta violemment dans le cou de Lane qui s'écrasa au sol. Stan se leva péniblement. Il marcha jusqu'au corps de Lane qui gisait à terre. Bientôt entourait d'une flaque de sang. Stan aurait pu être dans sa place. Jeese avait pris la fuite. Il fallait qu'il le retrouve avant qu'il ne reparte à sa recherche avec des renforts. Lane avait beau être humain, loin des démons immondes que Stan tué, il n'en éprouvait aucun regret...

Sûrement cela était-ce dut à la perte de son âme ... Il sentait chaque instant son humanité disparaitre. Il avait un mal de tête horrible de jour en jour. Et ce la ne s'arrangeait pas. Tout avait commencé quand il avait risqu' la vie de toute les personnes présente dans le motel en le quittant. Puis maintenant il avait pris un vie humaine. Stan en perdait la tête. Si il ne se contrôlait pas il devenait trop dangereux. Quand il était allez en enfer on lui avait promis quelques jours avant de venir prendre définitivement son âme. Cela avait parut étrange mais les démon infernale ont toujours des idée un peu étranges dérrière la tête. Peut-être ont ils un plan pour Stan ... Cela ne pouvait plus durait. Les trois jours avant la perte de son âme. L'échance se rapprochait, dans moins de deux jours son âme aurait disparu. Il savait ce qu'il deviendrait sans son âme. Son frère lui avait dit. Il deviendrait pire que tout les démons. Il n'éprouverait plus le moindre sentiments. Il divientdrait un monstre. Et il devait en finir avec Joran et cette ville avant de devenir une créature... il le savait mais il manquait cruellement de temps.

Il se rappela, il avait oublier son livre à bibliothèque. Dean et Sam n'y était surement pas ! De toute façon il ne devait plus approcher personne. Il devait rester loin de tout avant de trouver une solution définitive au problème de son âme !

Des flashs parcoururent sa tête, il se rappela ! Il savait ce qu'il avait à combattre ! Il devait faire vite. La ville courait un danger immiment

A l'aube du dernier jour tout disparaitra en poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demon's Hunter

avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Sundeath   Dim 19 Aoû - 17:18

Dans le passé, il avait déjà combattu ses monstres. Il s'agissait de goules, ou plutôt de goules plus évolué. Des sortes de morts-vivants se nourrissant d'énergie vitale en dévorant la chair humaine. Pour garder une apparence ces créatures était forcé à se nourrir d'humains. Sinon, leur chair se décomposer, infiniment. Ils ne peuvent pas mourir, seulement souffrir.

Dans un passé très anciens. Un groupes de sorciers dénommé Les Expellia avait lancé un sortilèges trés puissant sur un des leurs les ayant trahi. Il lui lancèrent la malédiction de la chair. Sa chair était condamné à se décomposer éternellement. Ce sortilège était aussi trés dangereux. Ils enfermèrent le traitres dans un cellule totalement close. Le traitre n'avait aucun contact avec la surface, avec l'air. Il était mort, il errair entre le mort et... pire. Un jour on ne sait comment il réussi à s'échapper. Il dévorra la chair de ses geoliers. Puis partit en chasse de ce qui lui avait fait subir cette torture. Durant quelques décennies, il ne restait de lui qu'un squelette ambulant. Pour retrouver forme humaine il devait se nourrir bien plus. Il dévorra les responsables de sa malediction. Là, enfin, il repris un forme humaine. Mais il existait un moyen de le tuer définitivement. Ce moyen avit existait mais depuis la mort de ce qui avait pratiquait le sort personne ne savait plus. Le secret restait et désormais personne ne savait plus où il était. D'aprés la légende il se serait entourait d'une armé de fidèle, tout comme lui mort-vivant et il irait dans l'ombre dévorant les humains, de ville en ville. Sa puissance magique est illimé. Il a était le plus grands sorciers ayant existait. Plus personne ne se souvient son nom. On le surnomme "Le Traitre". Et à l'aube du troisième millénaire il répendra la malediction au monde entier. Mais depuis longtemps il cherche le remède à la malédiction.

Tout concordait. Et Stan avait eu cette vision. Cela ne pouvait être que lui. Stan allait partir à la chasse. Il allait avoir besoin de l'aide de Sam et Dean. Même ne sachant pas encore comme il les tuerai il savait que ces créatures craignait le feu. Il réussirait peu-être à en tuer quelqu'un comme ça. Mais si leur maitre était là, le tuait serait plus difficile. Bien qu'il ai un jour était humain il était maintenant un démon... et il ne méritait même pas la mort !

Stan pris sa voiture et roula vers le motel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sundeath   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sundeath
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~~vos créations~~ :: fan'fiction-
Sauter vers: